Nous contacter
La méditation en groupe

Méditation en groupe à Lyon

Nous partageons la synthèse des ateliers de méditation en groupe que nous animons en 2022 sur le thème des justes relations. Chaque mois, un sous-thème en lien avec les énergies du mois nous guide lors de notre atelier entre méditations et partages. L’occasion de se poser des questions et d’amener quelques petits bouts de réponses sur des sujets qui concernent toute notre humanité. L’occasion aussi de grandir et d’évoluer ensemble en croisant nos vérités pour de plus justes relations entre nous. Ce travail de recherche en groupe de méditation nous invite à exprimer nos expériences de méditation de la façon la plus claire possible pour que notre parole soit porteuse de sens et d’espoir pour le monde de demain.

Synthèse des justes relations 

10/02/22 L’interdépendance et la reconnaissance, pour des relations d’ensemble
Entrer dans le silence, s’y installer et demeurer-là permet d’entrer en contact avec la sensibilité la plus haute et les nouvelles énergies supérieures de l’année, en état de présence. Toucher cette sensibilité subtile donne la direction claire de l’année. Elle est comme un lotus en ouverture permanente, harmonie de la beauté, représentée par une structuration géométrique harmonieuse. Cette sensibilité est comme une boussole interne qui permet de trouver les justes relations intérieures et extérieures. C’est une croix qui s’ajuste en nous, dans un rapport entre ce qui se vit intérieurement par rapport aux qualités de l’âme et là où nous sommes véritablement, en accord ou pas âme/personnalité. Tout cherche à s’équilibrer, dans un mouvement permanent, comme un balancier représenté par le signe de l’infini. Cela invite à dissiper les voiles en nous et entre nous pour de plus justes relations.
La présence amène à la divine indifférence, outil de détachement qui nous renvoie à notre enfantine innocence. C’est pur en involution mais sans intelligence ; c’est la compréhension aimante, en évolution (en référence à la courbe d’involution et d’évolution de l’humanité).
La présence est d’une grande clarté, accélérateur de vérité pour aller plus vite, plus haut ensemble, en toute humilité. Nous réalisons que nous sommes tous liés et créateurs, grâce à cette puissante connexion de groupe ; car voir comme l’âme voit, c’est être dans l’interdépendance. L’unité d’un groupe quel qu’il soit ne peut exister sans interdépendance ni reconnaissance. C’est une liaison d’amour. Le circuit est là et on fait passer l’électricité.
En identifiant clairement les vibrations à l’œuvre, nous faisons des ponts entre les énergies invisibles pour les rendre tangibles dans la manifestation.
Nous devenons intelligence qui dévoile les mondes invisibles.
Dès lors, la vision claire nous permet de voir clairement qui est l’autre. Nous pouvons alors embrasser toutes les parties divines dans la bienveillance, car tout est divin. Nous touchons la gratitude.
L’union, l’interconnexion et la paix sont au service de l’âme et de tous les êtres vivants sur la terre. Nous pouvons développer ensemble, une puissance de justes relations qui amène l’amour et la sagesse sur la terre, conscient du lien créateur qui nous anime.

10/03/22 La liberté pour évoluer en tant que groupe
Les conflits internationaux prennent de la place, et nous invitent à prendre du recul pour cultiver l’interdépendance et la reconnaissance par toutes les notes d’Amour qui se mettent en place, pour sortir des conflits.
C’est en reconnaissant nos propres guerres et nos propres aspirations à la Paix, que nous pouvons progresser vers de plus justes relations.
La reconnaissance permet d’entrer la conscience dans la matière. Un peu comme lorsque nous respirons, l’air entre dans notre corps. Nous voyons le plein de la forme. Voir l’autre au-delà de sa forme, lui permet d’exister pour qui il est véritablement. C’est ce que l’on ne voit pas qui est la Vie. Vie et conscience en Tout quel que soit la forme. Nous sommes unis par l’air que nous respirons et donc, par la même conscience qui circule. Nous sommes permanents dans ce qui est impermanent. Le créateur est déjà là.
La renaissance entre l’âme et la personnalité s’invite aussi grâce au Covid qui nous pousse à mourir à certaines parts de nous-même ; comme par exemple la reconnaissance de l’égo (le petit moi) qui se manifeste par nos pensées, et qui demande à se dépouiller de nos pensées égotiques (pensées égocentrées), pour démasquer tout ce qui voile la conscience ; ce qui permet de mettre de la distance avec les pensées.
Epuration, libération, transformation.
L’interdépendance est comme un fluide en mouvement qui relie tous les êtres vivants. La reconnaissance comme un programme téléchargé de l’Âme, qui fait que derrière chaque être humain, il y a un programme supérieur auquel chacun répond. A nous de reconnaître le programme en soi et chez autrui pour ne pas se laisser prendre par le caractère des personnalités.
L’interconnexion est comme un flux où nous circulons tous à l’intérieur. La reconnaissance permet l’existence dans la matière. Ce que cela nous apporte : c’est que cela nous ouvre l’esprit et le cœur, et relie de plus en plus le haut et le bas.
L’interdépendance est reliée à la joie, car elle rend vivant ; elle élargit et ouvre des espaces infinis. C’est l’Amour qui pousse derrière l’interdépendance et les évènements du monde. Et cela permet de reconnaître à chaque fois un espace plus grand auquel nous avons accès, et ainsi se reconnaître dans chaque évènement du monde, pour ne plus se séparer.
Quand la Vie et l’Amour sont présents, il n’y a pas d’attente de résultat, nous pouvons aider sur tous les plans sans compter. Lorsque l’interdépendance est reconnue, nous pouvons être au service de tous en continu, et habiter les uns avec les autres.
Cela pose la question du pardon et de savoir à qui et pourquoi nous pardonnons. Est-ce que nous ne pardonnons qu’à ceux que nous aimons ? Et pourquoi pas les autres, ceux que nous haïssons ? Pardonner, c’est une part de nous que nous donnons et qui permet de se pardonner soi-même.
Pour résoudre un conflit, envoyer de l’Amour est peut-être un moyen. Mais avant de vouloir donner quoi que ce soit, apprenons à le rayonner en nous.
En quoi sommes-nous encore en guerre avec nous-mêmes et les autres ? Reconnaître ses parties pour les pacifier en soi et autour de soi. Et ainsi garder l’espoir, et vivre le futur de la Paix au présent, comme si la Paix était déjà là en nous. Reconnaître le parcours, le chemin qui a un sens, fait tomber tous les débats et tous les conflits d’intérêts. C’est la conscience qui nous libère, et c’est de là que les problèmes se traitent et se solutionnent ; tout en décristallisant nos vieilles formes.
La liberté pour évoluer en tant que groupe :
Plus il y a de liberté plus il y a de responsabilité ; plus nous gagnons en clarté plus notre part de responsabilité augmente. C’est là que l’engagement est demandé.
Nous ne pouvons pas aller quelque part si nous ne mourons pas à quelque chose, car mourir c’est choisir un peu. Il y a toujours quelque chose à lâcher : c’est tout ce qui est impermanent ; ces impermanences sont des guides sur le chemin du lâcher prise et de l’avancement vers la permanence de l’Âme qui est immortelle. C’est à chacun de faire son choix pour évoluer, nous ne pouvons forcer personne, chacun choisit librement de l’intérieur le chemin quand il est prêt à lâcher une partie personnelle au profit de l’impersonnel. C’est la notion du libre choix sur le chemin. Enlever nos chaînes n’est pas une mince affaire pour se libérer, mais nous avons le choix de rester avec ou pas. Enchaînés pour se déchaîner ! Beau programme !
La liberté, c’est la fluidité expansive et infinie qui nous permet de toucher l’éternité. L’acceptation volontaire et le sacrifice de la personnalité conduisent à la liberté de l’être par la multitude. C’est le sacré qui prime pour se libérer. Le respect des libertés mène à l’Amour. Un Amour inconditionnel et révélateur. C’est une ouverture vers la créativité. La liberté passe par le pouvoir du silence et par le don.
La libération, c’est une énergie d’ouverture qui nous sort de nos enfermements. C’est une mise en disponibilité vers, pour mourir à ce qui nous encombre. C’est une vague de bonheur qui nous ouvre au monde. C’est un abandon joyeux. C’est une prise de conscience du « sans limite ». C’est l’ouverture d’un champ de créativité. C’est laisser la place à la confiance et nourrir la Vie qui circule et régénère en permanence. La libération est possible dès que nous avons libéré de l’espace. Elle s’accompagne souvent d’un lâcher-prise, d’une acceptation ou d’un renoncement. Elle remet en circulation. C’est prendre conscience de nos limitations.
Ce qui nous empêche d’être libre intérieurement, ce sont nos conditionnements et nos routines, le paraître, notre attachement aux formes, nos peurs de lâcher, notre manque d’identification à la conscience, nos désirs et nos plaisirs personnels, l’attachement au bien-être, les contraintes non acceptées, nos croyances limitantes, la recherche du regard de l’autre ou de son jugement donné, notre impatience et nos attentes, le mental concret et les suppositions, les projections.
Nous pouvons contrebalancer les enfermements du quotidien en accueillant la nouveauté et l’imprévu, par un regard neuf comme au 1er jour, en se rappelant que nous sommes sur cette terre pour expérimenter, en étant présent à chaque instant, en vivant pleinement les moments agréables et désagréables, en étant un phare pour nos frères et sœurs dans les moments obscurs, par la connaissance et la méditation, en donnant de plus en plus de place à l’Âme pour qu’elle soit libre sur son propre plan et nous libère, de voir avec clarté l’Amour qui gît au-delà des apparences, en acceptant les contraintes sans être résigné, en permettant à la conscience de nous imprégner et en voyant nos contraintes comme des opportunités.
Synthèses :
La liberté de groupe passe par la reconnaissance de chacun.
Ce que je reconnais en moi, je le reconnais dans le monde et je libère le monde en me libérant.
Long et riche est le chemin qui mène à la liberté.
La liberté, c’est la réalisation.
La reconnaissance, c’est l’existence.
La liberté c’est être dans l’éternel renouvellement de la Vie et de l’Amour qui nous libèrent avec joie.
L’analyse perspicace de ce qui nous empêche d’être libre, nous rend libre.

07/04/22 L’Innovation par le mental éclairé
Osons être des magiciens blancs (des Âmes) en apprenant à manipuler correctement notre baguette magique vers les idées novatrices, pour que d’un coup de baguette répété, ces idées adviennent sur la terre.
L’accueil à ce qui est, est le 1er pas vers l’innovation.
Ouverture, présence à soi, méditation, lumière.
C’est dans l’ouverture que nous pourrons éclairer les voies qui nous illumineront.

12/05/2022 L’Unité et le rapport au groupe grâce à la Vision Claire
L’Unité respire, elle est vivante et elle se rassemble en fonction de nos conspirations (nos respirations communes). C’est comme un grand battement de cœur, un mouvement d’ensemble, une circulation universelle. Elle circule dans tous les univers, comme une ronde joyeuse à laquelle tout le monde participe, car elle sert un Plan commun. C’est par l’Unité que le Plan advient. Un grand souffle nous est demandé pour convoquer l’Unité. Et chaque souffle entretient, renouvelle et renfonce l’Unité. Une Unité qui brille de mille facettes.
L’Unité apporte une vision commune qui nous unie, la Vision commune de notre fraternité et de notre solidarité. Elle fait le lien entre les opposés qui sont les deux faces de la même pièce, et la Vision commune qui nous fait avancer ensemble avec nos différences. Nos différences et ses opposés sont l’Unité qui colorent la Vision et la spécifient pour que tous se reconnaissent en elle. La reconnaissance du chemin, pour évoluer avec nos frères et sœurs pas après pas dans la même direction, nous donne la Vision Claire de notre inséparabilité.
Par nos vécus successifs de l’Unité et de la Vision Claire en groupe, nous sommes un échantillon de ce vécu qui cherche à s’incarner pour le bien de tous. En s’incarnant le chemin s’éclaire et contribue à la Vision Claire. Sans groupe, pas de passage, pas de message de notre Unité fondamentale. Le groupe permet d’incarner l’Unité et la Vision Claire. Nous avons besoin de chaque œil pour y voir clair et compléter le grand tableau d’ensemble qui éveille notre regard.
Ces qualités d’Unité, de Vision Claire, de groupe révèlent la Beauté dans le monde :
la Beauté de nous enseigner les uns les autres de multiples façons différentes et complémentaires, la Beauté de l’évolution du respect entre les différents règnes (notamment le règne humain, vis-à-vis des règnes subhumains), la Beauté de la fraternité entre tous ces règnes et la prise de conscience de notre interdépendance, la Beauté de l’intelligence collective et des joyaux qui en ressortent, la Beauté de tous ces joyaux rassemblés qui montrent la créativité infinie des êtres humains, la Beauté de ressentir l’infini des possibles lorsque nous créons ensemble, la Beauté d’oser tout remettre en question pour un monde meilleur, la Beauté de tout ce qui nous façonne, la Beauté des mondes invisibles de plus en plus reconnue comme étant la vraie Vie.
Synthèses :
Tout est en nous et à portée de nous. Portons et laissons-nous porter par nos inspirations et expirations qui nous conduisent vers l’Unité.
De la joie et de l’enthousiasme à conspirer ensemble pour aller vers la Beauté.
La Beauté grâce à la vision commune.
La conspiration comme élément d’Unité et intimiste entre tous. Respirons Ensemble !
Conspirer pour le meilleur et ouvrir des portes !
L’Unité à travers l’effacement pour le vivre pleinement.

09/06/2022 Le service de l’Amour pour tous, versus l’amour de ses intérêts personnels
L’Amour nous fascine par son énergie inclusive qui amène une grande stabilité dans notre système solaire et en nous ; la stabilité grâce à l’inclusivité (inclure tout le monde). Se pose la question de, comment soutenir ce système d’inclusivité, d’énergie, de vibration qui unit tout, où tout coopère, en définissant clairement sa place de coopération ?
C’est une énergie de fixation, d’encrage, d’agglomération, d’attraction magnétique, qui invite à la présence et à vibrer avec ; car cette énergie nous porte et nous allège.
Elle est englobante et expansive. Chaque expansion nous englobe davantage.
Servir l’Amour se vit comme une priorité et une nécessité qui demande constance, confiance et discipline. Une discipline aspirationnelle qui vise haut, dans la joie et le détachement. C’est une énergie qui est élévatrice pour l’humanité dans son ensemble ; elle lui apporte Paix et Sérénité.
C’est parce que nous regardons en conscience que nous faisons circuler la conscience. En conscience, nous servons l’Amour scientifique, en recherchant abstraitement en méditation, puis en détaillant chaque étape pour que l’Amour s’incarne dans chaque étape du service (le service, c’est le travail du mental abstrait vers le mental concret en passant par l’âme). C’est un processus d’étapes clairement ordonnancées. Ainsi l’Amour détaillé nous permet de préciser là où nous en sommes sur le chemin par rapport à l’Amour.
L’Amour est Radiance, en associant deux énergies distinctes, donc deux énergies nouvelles qui se donnent et passent à travers nous pour se distribuer au plus grand nombre : l’énergie de l’invocation (magnétique) et l’énergie de l’évocation (radiante). L’Amour est Radiance grâce à sa qualité de purification qui nous transforme, nous transperce et nous élève vers des états de conscience supérieure. Toutes nos cellules deviennent radioactives par élévation de la matière vers la Lumière ; c’est la transmutation, qui révèle notre Lumière et nos qualités. C’est aussi la respiration de l’univers. Chaque friction, chaque réaction créent cette énergie constante d’évolution. La Radiance met également en Lumière ce qui doit être irradié pour notre évolution. Elle stimule le cœur, elle le rend vivant en lui rendant sa juste place.
L’Amour nous transforme dans notre manière de reconnaître l’autre en Soi. La transformation nous apaise et nous ouvre aux autres. Elle ouvre notre cœur et révèle les qualités qui s’y cachent. Elle permet de percevoir et de donner l’Amour à chaque être vivant. C’est un processus de nouvel équilibre par identification, par affinité intérieure avec un point de contact plus subtil qui permet à l’ancien de s’abandonner de soi et au nouveau de se régénérer. Une transformation par fusion renouvelée. La transformation est source de Vie. La Vie transforme les formes denses en plus de légèreté, ce qui est notre quête ; alléger les formes grâce à l’Amour transformateur. La transformation par Amour nous ouvre à tous les possibles et nous sort de nos limitations. Elle nous sort de l’exclusivité et nous amène vers l’inclusivité, dans un processus de partage.
Pour apprendre à voir l’Amour de manière détaillée, il suffit de regarder l’Amour qui gît sous les évènements du temps, comme un scientifique observant chaque évènement dans toutes ses facettes. L’Amour est multidimensionnel. Par le don, nous faisons canal en laissant passer les énergies invisibles vers les énergies visibles. L’Amour est joyeux, il est porté par la Vie, la Vibration et la Radiance.
Synthèses :
Je suis l’Amour. Je vis sur des plans subtils. Je viens frapper à votre porte, car je ne peux exister et me déployer qu’à travers vous. Accueillez-moi et diffusez-moi de par le monde, tout sera rempli d’Amour par vous et à travers vous.
Accueillons les propositions de l’Amour comme des occasions de purifications.
L’Amour allège les formes et rend le monde fou de joie, alors qu’attendons-nous ?
Recevoir et percevoir l’Amour lumière, et par notre cœur l’offrir au monde.
L’Amour est un tourbillon d’énergie qui nous unit tous et nous permet de trouver notre place dans ce flux d’énergie qui nous unit tous.
L’Amour irradie pour illuminer, et permet la Radiance.
L’Amour brise les murs de séparation et nous amène vers l’unité, unité intérieure et unité extérieure pour une unité UNE.

07/07/2022 La Fraternité et les relations internationales
Les mots Fraternité, Sororité, Adelphité sont des énergies qui rassemblent et nous relient au grand Tout auquel nous appartenons (l’ensemble de l’univers dans son entier).  Il nous unifie tous au sein d’un corps unique qui est l’humanité ; il est inclusif (toutes les diversités et les différences sont incluses). Ces énergies nous lient au-delà des apparences, en arrière-plan. Ce sont des énergies d’Amour disponibles dans lesquelles nous pouvons puiser à tout moment avec l’énergie du cœur : puiser et partager. Ce sont des énergies fédératrices. L’Adelphité est un espace d’Unité encore plus grand que la Fraternité et la Sororité, iel nous ouvre à d’autres champs de possibles en termes d’ouverture et de grandeur.
Être en lien, c’est être relié par l’énergie de l’Amour et faire circuler la Vie. C’est une énergie qui circule entre plusieurs pôles. Nous reconnaissons que ce sont des énergies, des vibrations, des ondes qui s’expriment de multiples façons entre nous, sans que nous en ayons forcément conscience. Être en lien, c’est être ensemble tout le temps, et de constater que nous sommes inséparables les uns des autres. Nous sommes un grand réseau interdépendant. Qu’est-ce que nous attendons pour le vivre pleinement ? Un réseau basé sur le magnétisme et le rayonnement : un rayonnement nourrissant. Ces liens bougent en fonction des nécessités et ils nous invitent à nous adapter. Ils ramènent à la matrice. Être en lien, c’est reconnaitre notre partie sacrée qui nous permet d’être uni à d’autres parties sacrées, d’autres Âmes. C’est reconnaître l’autre dans ce qu’il est et non pas uniquement dans ce qu’il fait.
Les liens à travers la Fraternité, la Sororité et l’Adelphité sont portés par un dessein et une intention commune. Ce sont des liens sains, aspirationnels. Cela nous permet d’entrer dans un état d’altérité qui permet d’accueillir, de comprendre et de transformer toutes les relations. Ce sont des liens d’Amour au service du Plan planétaire. Ce sont aussi des liens qui nous élèvent vers la Lumière, qui nous aident à gravir ensemble la montagne de l’initiation (une expansion de conscience, amenant une révélation et une illumination). Ce sont des liens solidaires qui sont là dans le visible et dans l’invisible et qui nous rappellent que nous sommes en lien tout le temps. Le ici et maintenant nous y connectent comme une évidence, car c’est retrouver l’espace infini ensemble qui est notre maison illuminée par le mental éclairé. Ce sont des liens de lumière qui illuminent et allègent le monde ; ils réchauffent et ils remplissent tout ce qui est.
Nous sommes dans une spirale de vies multiples qui nous amène à apprendre à être dans de justes relations entre tous les êtres humains et tous les règnes de la nature. Tant que nous n’avons pas appris à nous aimer et nous respecter les uns les autres, nous revivons les mêmes expériences (ce que nous faisons vivre aux autres, nous le vivons nous-mêmes). Être en relation, c’est être avec l’autre, c’est un terrain d’expérimentation qui nous rapproche petit à petit du véritable Amour. Plus nous nous aimons nous-même, plus nous pouvons aimer les autres, si nous apprenons à ne pas garder cet amour pour nous, mais à le distribuer autour de nous. En toute humilité puisque nous avons besoin des autres, du groupe pour aller ensemble vers notre but commun. C’est apprendre à communiquer les uns avec les autres télépathiquement, par la parole, le regard, le contact, le toucher, la présence, … C’est donc un don mutuel. C’est de nourrir consciemment et sainement le lien et de le renouveler le plus positivement possible à chaque occasion, car les réponses et les solutions passent par le lien et la relation.
Les relations internationales nous invitent à nous reconnaître et à nous aimer dans nos différences, à faire le lien entre nos frontières intérieures et nos frontières extérieures, à nous reconnaître comme un système (comme le fait le système solaire par exemple), et à reconnaître notre Adelphité sur le terrain. Elles nous invitent à ouvrir notre cœur et notre Esprit pour œuvrer tous ensemble. Elles nous permettent de comprendre que le Bien commun est supérieur au bien individuel. Cela nous invite à voir les nations comme une famille, que chaque nation a sa place et qu’elle vit en fonction de son niveau de conscience (car les nations aussi évoluent et ont leur propre conscience). Chacun à un rôle à jouer dans ce grand Tout.  Les relations internationales nous invitent à remonter au monde des Causes et à sortir des effets apparents dus aux évènements de l’existence (c’est en lien avec la loi de cause à effet).
Synthèses :
Que l’Adelphité nous ouvre de nouveaux horizons communs sensibles et subtils sans nous inquiéter des conséquences.
La Fraternité prend en compte la loi de cause à effet, et la loi du karma (on récolte ce que l’on sème).
Garder le lien même si l’on ne comprend pas pourquoi. L’important c’est le lien et la relation.
C’est à travers les relations que la Lumière, l’Amour et la Puissance restaurent le Plan sur la terre.
Les relations mettent en évidence les systèmes (globaux, humains, internationaux, …).
Les relations sont vitales (indispensables) pour faire circuler la Vie.
Les relations nous permettent de ressentir et d’incarner notre interdépendance.
Face aux évènements, rester à sa place et observer ce qui se déroule sur la toile du monde sans y mettre d’émotions et de jugements. Accueillir ce que propose le « Divin ».

X