Nous contacter
L’intelligence émotionnelle

Intelligence émotionnelle à Lyon

L’intelligence émotionnelle (IE) permet d’exprimer nos émotions, d’apprendre à les accueillir, pour nous permettre d’aborder notre environnement plus sereinement. Exprimer nos émotions nous donne la possibilité de retrouver une liberté émotionnelle qui renforcera notre intelligence mentale.

Les émotions principales sont : la joie, l’amour, la surprise, la peur, la colère, la tristesse, le mépris, la honte, … Il y a plein d’autres émotions qui découlent de celles-ci.

L’intelligence émotionnelle désigne une capacité à identifier, accéder et contrôler nos émotions, celles des autres ou d’un groupe. C’est un concept qui a été popularisé par l’écrivain et psychologue Daniel Goleman, qui présente ce concept dans son ouvrage « L’intelligence émotionnelle » en 1995.

Le terme « intelligence émotionnelle » a été utilisé pour la première fois par Hanscarl Leuner en psychiatrie en 1962, sans avoir été réellement défini. C’est Peter Salovey et John Mayer qui publient en 1990 un article fondateur dans lequel ils définissent l’IE comme une forme d’intelligence qui suppose l’habilité à contrôler ses sentiments et émotions et ceux des autres, à faire la distinction entre eux et à utiliser cette formation pour orienter ses pensées et ses actions.

Chaque émotion vient exprimer un besoin satisfait ou non satisfait. Ce qui explique qu’il y ait des émotions que nous apprécions et d’autres pas. L’idée est d’accueillir toutes nos émotions pour apprendre à satisfaire nos besoins et se sentir mieux avec nous-mêmes.

Quels sont nos besoins ? Ils peuvent être répertoriés en 6 catégories selon le psychologue humaniste Abraham Maslow et le chercheur Ilios Kotsou :

  • Besoin de sécurité (physique, matérielle et morale)
  • Besoin de stimulation et de créativité (physique et mentale)
  • Besoin affectifs et sociaux (échanges, amour, amitiés, appartenance)
  • Besoin d’estime de soi et de reconnaissance (avoir de la valeur, compétent, estime aux yeux des autres)
  • Besoin d’autonomie (décider par nous-mêmes, liberté dans nos choix)
  • Besoin de sens et de cohérence (en lien avec nos valeurs, nos aspirations)

Accompagnement à l’IE

Une émotion est une réaction psychologique et physique à une situation. Elle a d’abord une manifestation interne et génère une réaction extérieure. Elle est provoquée par la confrontation à une situation et à l’interprétation de la réalité. En cela, une émotion est différente d’une sensation, laquelle est la conséquence physique directe (relation à la température, à la texture, …). La sensation est directement associée à la perception sensorielle. La sensation est par conséquent physique. Quant à la différence entre émotion et sentiment, celle-ci réside dans le fait que le sentiment ne présente pas une manifestation réactionnelle. Néanmoins, une accumulation de sentiments peut générer des états émotionnels.

L’un des premiers traités sur les émotions est dû au philosophe René Descartes en 1596. Dans son traité « Les Passions de l’âme », Descartes identifie 6 émotions simples : l’admiration, l’amour, la haine, le désir, la joie et la tristesse, et toutes les autres sont composées de ces 6 émotions ou en sont des espèces.

Dans notre approche en psychologie et en coaching, nous faisons appel à l’intelligence émotionnelle pour passer des émotions envahissantes aux émotions maîtrisées qui permettent un comportement plus adapté face à des situations particulières. Les émotions maîtrisées vont favoriser un mental plus éclairé, adapté et réfléchi face aux situations de la vie. Lorsque mental et émotion fonctionnent de façon accordée, les actions qui en découlent seront de meilleure qualité et plus efficaces.

Cela demande un accompagnement bienveillant, de la patience et l’entraînement du cerveau pour apprendre à discipliner nos émotions envahissantes.

Alors comment s’entraîner à l’IE ?

  • Par un entraînement attentionné et une formation à l’attention : en développant une qualité d’esprit calme et claire par la méditation, la présence et le silence sans attente de résultat ; en pratiquant la respiration consciente tous les jours. La clé est la pratique régulière de la méditation et de la respiration. Les bénéfices de ces approches sont le calme mental et la maîtrise des émotions par un changement de nos perceptions. Cela a un impact sur le complexe amygdalien qui est à la base du cerveau et le centre des émotions. L’amygdale est en lien avec ce qui va se vivre et qui est là pour nous maintenir en vie (de façon primitive). Le but est donc de contrôler cette partie primitive du cerveau pour garder toute notre lucidité face aux évènements de la vie.
  • Par une connaissance de soi et une maîtrise de soi : en portant attention à notre corps pour devenir plus conscient, puis avoir conscience quand l’émotion se réveille en nous et choisir d’être cette émotion ou pas. Nous devenons cette émotion quand nous disons par exemple « Je suis en colère », et nous transformons cette émotion lorsque nous disons « J’expérimente la colère ». Cela change la vie d’observer que cette émotion est physiologique, que c’est une sensation dans notre corps, mais que ce n’est pas nous, c’est juste une expérience dans notre corps.
  • Par la création d’habitudes mentales utiles : en créant des pensées positives et des émotions positives comme la joie, l’amour, la gratitude, l’enthousiasme, … ; en voyant la partie sacrée chez l’autre, même et surtout dans une situation de conflit. Cela permet de créer plus de joie, d’amour, de paix en nous et entre nous, sur la terre. Cela permet d’être plus épanoui dans nos vies personnelles et professionnelles.

En conclusion, nous pouvons dire que toutes les émotions sont bonnes. Elles sont là pour être reconnues, comprises, utilisées à bon escient et gérées de manière intelligente pour résoudre les problèmes et réguler les comportements liés aux émotions. Les émotions répondent à un besoin satisfait ou non satisfait. Quand ce besoin est non satisfait, quel moyen allons-nous mettre en place pour le satisfaire ? Nous vous souhaitons une bonne découverte de vos émotions et de vos besoins pour de plus justes relations en vous et dans le monde.

X